IMG_20200824_175025_577.jpg
LOGO-ADMA-NEW-PNG.png

Article : l’équilibre tient à une plume….

Par Bianca BELHADJ

Je vous invite à visionner une des plus belles vidéos que j’ai reçue lors du premier confinement et qui m’a touchée par sa beauté.


Vous avez regardé la vidéo et vous avez cessé de respirer, captivés par la grâce époustouflante de ces gestes infiniment lents et précis.


Pendant un instant, nous nous sommes oubliés, transportés dans un non temps, un ailleurs.


Que s’est-il passé?

Peut-être que vous avez été touchés comme moi par la beauté de cette scène parce que tout s’y déroule selon un équilibre parfait. Cet équilibre résulte d’une maîtrise hors du commun. Son attention, sa présence, le déroulement lent du pied, le déhanchement, la douceur, l’agilité avec laquelle elle soulève la dernière branche de bambou, tout nous rappelle cette harmonie qui anime la danse permanente et imperceptible de l’univers. Mais c’est certainement à force d’exercice, de répétition et de travail que cette femme est parvenue à la perfection.


Les grandes traditions spirituelles témoignent de cette conscience que nos gestes et attitudes constituent un miroir de nos états intérieurs. En Orient que ce soit au Japon avec la cérémonie du thé, la calligraphie en Chine ou le yoga en Inde, ils ont compris que la pratique, autrement dit les gestes, servent d’instruments pour acquérir de la sagesse. Ces disciplines qui nous font reproduire les mêmes gestes maintes fois sont en effet producteurs d’équilibre.


C’est entre autre le rôle du yoga: apâna, le souffle de l’expiration et « agni », le feu qui se déploie dans les postures purifient le corps et le mental pour cheminer vers un sentiment d’unité qui dépasse les polarités, les contraires: le chaud, le froid, le yin, le yang, le faire et le laisser faire, l’action et l’abandon,…. »entre » ces extrêmes, nous sommes aux confins de l’équilibre.


Et puis, si nous revenons à la vidéo, cet instant d’hésitation où elle s’apprête à retirer la plume.


Tout s’écroule comme par magie. Avons nous rêvé? Tout est à recommencer. Alors oui, l’équilibre tient à une plume. Fragile, éphémère, jamais acquis.


Et lorsqu’à la fin, elle s’incline devant le public, elle le fait en tenant la plume devant son visage comme si elle s’inclinait aussi devant l’infiniment léger, l’à peine perceptible, ce petit supplément d’âme que nous aurons acquis sur le chemin en nous exerçant avec humilité et qui fait toute la différence.


Ainsi la pratique d’une discipline choisie permet d’acquérir de la stabilité intérieure. Fruit de notre persévérance et instants de grâce.


Mais au final, sur ce fil tendu qu’est la vie entre deux extrêmes, l’équilibre sera offert de surcroît à celui qui sait demeurer en mouvement.



Auteur

Bianca Belhadj

Diplômée de l’Ecole française de Yoga de Lille (EFY) et de l’Institut des Arts de la Voix


Contact : belhadjbianca@gmail.com 06 52 78 83 09


​VOIR LE PROFIL COMPLET





Abonnez-vous à notre newsletter :
Nous contacter
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
Réseaux sociaux
© 2021 - Auprès de mon arbre  |  Mentions légales  |  Politique de confidentialité